EDITORIAL


Fin de partie

Normandiexxl va s’arrêter prochainement. Créé fin 2012, le site internet avait tout modestement le souhait de faire mieux se connaître les Normands des deux régions. J’avoue que ce fut une véritable découverte pour moi, en 1998, quand je revins en Normandie, de prendre conscience qu’il y en avait désormais deux. J’étais née dans une Normandie unifiée ! Le site au départ avait une vocation économique tournée vers l’entreprise et je pensais qu’au travers des fédérations professionnelles des visions d’ensemble se dessineraient. Je découvris que tout était cloisonné.

Ce souhait d’une approche d’ensemble de la Normandie fut rejeté d’emblée par le Président de la Haute Normandie, Alain Le Vern qui me gratifia d’un bras d’honneur accompagné d’un rigolard « vous pouvez toujours attendre », Laurent Beauvais, lui, était plutôt plus favorable au rapprochement et dans tous les cas, plus courtois.

La politique se chargea de changer la donne, quand François Hollande annonça aux vœux de 2014 la mise en place de nouvelles régions, mon enthousiasme fut grand. Le site devint alors un outil de combat pour favoriser la réunification et soutint sans réserves celui qui, depuis longtemps, menait le combat en ce sens : Hervé Morin. L’année 2015 fut celle de la campagne électorale et de la participation à d’innombrables réunions de tous les camps politiques à travers toute la Normande.

Au bout de ce chemin, ma voiture rendit l’âme…ce qui n’était pas prévu mais la courte victoire était là, celui à qui la Normandie tenait le plus à cœur, la remportait d’une courte tête.

Année de la mise en place du programme, en 2016 le site continua à suivre le déploiement des multiples projets. La Normandie retrouvée suscitait partout de nouveaux rapprochements dans les fédérations et syndicats professionnels, dans les CCI, dans les entreprises mêmes. De réunions en conférences on a vu naître une nouvelle organisation. Des chantiers innombrables furent lancés dans de multiples directions pour sortir de sa torpeur la Normandie, quelque peu engourdie comme en attestent d’innombrables statistiques.

Du combat de conquête on était passé à la phase de l’organisation et il était temps pour normandiexxl de reprendre sa vocation originelle d’une vision économique et politique de la Normandie dans sa totalité. Il ne suffit pas de parler d’une entreprise de la Normandie orientale, puis d’une de la Normandie septentrionale, ou encore d’une personnalité de l’une puis de l’autre partie, pour apporter une approche synthétique. Il s’agit de traiter des sujets transversaux : les SDIS en Normandie, quelle politique d’habitat ou de santé ? Faire un journalisme d’investigation économique qui aide peu à peu à la construction d’un esprit régional qui fasse de la Région un centre d’intérêt. Un esprit qui est loin d’exister dans notre région comme il est présent en Bretagne, en Alsace ou poussé à son extrême en Corse.

Une telle démarche supposait la création d’une équipe de journalistes, avec donc un investissement en capital. Il existait au départ mais il a disparu dans la course à la construction de la Normandie…L’entreprise de presse qui avait servi de support au fonctionnement de normandiexxl avait été arrêtée et remplacée par une association (histoire de ne pas payer de RSI alors que je ne touchais pas de rémunération). Péché classique de journaliste que de se soucier plus du contenu que de la finance.

Les aides n’ont pas manqué : des associés de normandiexxl d’abord, d’entreprises et de la Région qui ont pris de la publicité, de quelques uns d’entre vous qui ont adhéré. Mais pas suffisamment pour créer le petit capital nécessaire pour obtenir les subventions innombrables qui fleurissent par tous les bords. Elles supposent une structure que Normandiexxl n’a jamais eue puisque je ne me rémunérais pas, vivant de ma retraite, les aides couvrant tout juste les frais de déplacement et de fonctionnement.

Le plus cruel à vivre fut sans doute le torrent d’accolades et attestations de vif intérêt pour l’information de personnes aux poches bien remplies qui n’y trouvaient pas 15 euros. Ajoutons à cela la pluie d’invitations de structures et d’entreprises appréciant Normandiexxl  pour ses articles mais n’imaginant pas de s’abonner. Une attitude qui montre combien notre société se goinfre de gratuité, une gratuité qui finalement dévalorise tout.

Je pars néanmoins heureuse vers d’autres cieux, la Normandie est sur de bon rails dans tous les sens du terme, des bases ont été jetées qui devraient lui permettre de retrouver son rayonnement. Le site et la marque normandiexxl n’ont pour l’instant pas de repreneur, avis aux amateurs.

L’image de mes vœux de 2018 avec l’oiseau était le symbole de ce changement.

Ginette Bléry

Suite... ...Réduire

ECONOMIE

PNA, cap sur la grande mutation 31/01/2018 PNA, cap sur la grande mutation
Economie. Ports Normands Associés rassemble Cherbourg, Caen et Ouistreham un ensemble qui en 2017 affiche un trafic de quelque 5 millions de tonnes de marchandises sur l’année et 1,7 million de passagers. L’année 2018 va être celle du grand rapprochement avec le syndicat mixte du Port de Dieppe. . Il s’agit « d’être plus forts sans être plus lourds » affirme le directeur général Philippe Deiss qui...
● Lire la suite...
CEN au plus près des entreprises innovantes apporte son soutien à Saagie 30/01/2018 CEN au plus près des entreprises innovantes apporte son soutien à Saagie
Economie. La Caisse d’Epargne poursuit sa transformation et à presque 200 ans, l’entreprise qui symbolisait la sécurité des placements de pères de famille s’avance toujours plus dans le domaine de l’entreprise. En septembre 2017 elle annonçait une convention avec Bpifrance pour aider les entreprises à l’exportation et à ce moment Joël Chassard, Président du Directoire de la Caisse d’Epargne...
● Lire la suite...

COLLECTIVITéS

« Chèque éco-énergie Normandie » : pourquoi pas vous ? 06/02/2018 « Chèque éco-énergie Normandie » : pourquoi pas vous ?
Collectivités. De nombreux Normands ont déjà pu bénéficier du nouveau «Chèque éco-énergie Normandie» mis en place par la Région en novembre 2016. A l’occasion de la visite d’une maison rénovée grâce à ce dispositif à Ifs, l’Argençais, Alban Coisel, s’est ainsi vu remettre par le Président de Région, Hervé Morin, le 2 000ème...
● Lire la suite...
Mettez « Rollon » dans votre portemonnaie 05/02/2018 Mettez « Rollon » dans votre portemonnaie
Collectivités. La monnaie normande a désormais un nom « Rollon » c’est celui qui a été retenu au terme de deux consultations sur les réseaux sociaux. Son identité graphique, comme le montre l’image, représente le sigle de la monnaie sur un fond rouge en forme de bouclier illustrant le personnage historique et de léopard, référence à l’emblème normand. La double barre sur...
● Lire la suite...

EN VUE

Philippe Augier …l’attractivité dans tous ses états 31/01/2018 Philippe Augier …l’attractivité dans tous ses états
En vue. Difficile de faire parler Philippe Augier de lui-même, bien sûr tous les informations sur sa vie personnelle et politique traînent sur internet mais le maire de Deauville préfère se cacher derrière les faits, dans un très sartrien « tu n’es que la somme de tes actes ». Son mantra c’est « le développement des territoires ». Il l’a expérimenté avec...
● Lire la suite...
Jean-Louis Louvel : Normand d’abord, Rouennais ensuite et toujours super manager 28/01/2018 Jean-Louis Louvel : Normand d’abord, Rouennais ensuite et toujours super manager
En vue. L’enthousiasme chevillé au corps, la Normandie sur son étendard et Rouen sur son blason, tel un preux chevalier, Jean-Louis Louvel a foncé dans la mêlée du business en commençant par le rôle de fantassin. Ce quinquagénaire qui annonce maintenant un chiffre d’affaires de 900 millions d’euros consolidés contre 90 en 2009 et a démarré en 1993 tout seul avec deux copains dans la réparation...
● Lire la suite...

IDéES

Fin de partie 09/02/2018 Fin de partie
Normandiexxl va s’arrêter prochainement. Créé fin 2012, le site internet avait tout modestement le souhait de faire mieux se connaître les Normands des deux régions. J’avoue que ce fut une véritable découverte pour moi, en 1998, quand je revins en Normandie, de prendre conscience qu’il y en avait désormais deux. J’étais née dans une Normandie unifiée ! Le site au départ avait une...
● Lire la suite...
Un shutdown en France ? par Jean-Paul Betbèze 07/02/2018 Un shutdown en France ? par Jean-Paul Betbèze
Jean-Paul Betbèze a été directeur des études économiques et financières du Crédit lyonnais. En 2003, à l'occasion de l'absorption du Lyonnais par le Crédit agricole, il devient conseiller du président et du directeur général de Crédit agricole. Chef économiste et directeur des études économiques du CA il quitte cette société en 2013 et crée Betbeze...
● Lire la suite...

TOURISME & CULTURE

La chute d’un auteur…un polar au cœur de la Manche 05/02/2018 La chute d’un auteur…un polar au cœur de la Manche
Culture. Même si l’auteur, Catherine Espinasse née au Mali, n’a rien de normand, son livre « La chute d’un auteur » nous plonge dans les profondeurs de Manche, par toute une ambiance composée de traits de paysages brumeux, de cuisine solide qui vous tient au corps et de potins villageois à propos de la châtelaine. Car l’intrigue se déroule dans le château de C, où l’auteur prestigieux...
● Lire la suite...
«Plages du Débarquement, Normandie 1944 » au patrimoine mondial de l’Unesco… avancée significative du dossier 30/01/2018 «Plages du Débarquement, Normandie 1944 » au patrimoine mondial de l’Unesco… avancée significative du dossier
Culture. Etre au patrimoine de l’Unesco est une sorte de béatification laïque et, pour entrer dans ce saint des saints, le temps met longtemps. C’est depuis 2008 que ce projet est lancé, la Région Normandie, avec les services de l’Etat, les collectivités concernées, et de nombreux acteurs, a conduit, depuis cette date, une démarche partenariale pour faire reconnaître les Plages du Débarquement au Patrimoine mondial....
● Lire la suite...