NORMANDIE XXL, Votre magazine économique sur internet

economie


Conjoncture du bâtiment normand en septembre 2017 : la progression continue mais plus lentement qu’en France

Dernière mise à jour 03/12/2017
Pour  la première fois depuis 9 mois la progression des mises en chantier de logements neuf est présente dans tous les départements normands

Economie. La construction des logements neufs en France a conservé une dynamique positive au 3e trimestre. Les mises en chantier ont progressé de 11,1%. En Normandie sur 12 mois la progression des mises en chantier atteint 7% avec 14.999 logements commencés. Une tendance satisfaisante mais des volumes qui restent bien modérés. On va dans le bon sens...mais lentement.

Les autorisations de logements sont en plus forte croissance et atteignent 18.554 permis de construire en progression de 11%.

Dans les locaux commencés (1.350) la progression atteint 13% mais les permis de construire régressent de 20%.

L’insécurité administrative en matière d’aides à la construction n’incite pas au dynamisme de la construction. Comme le soulignait la Fédération du Bâtiment dans sa lettre N°1 élus :  « la délivrance des permis de construire semble compliquée par des blocages de tous ordres : excès de normes et de réglementations, frilosité ou engorgement lié au regroupement de communes plus nombreux en Normandie qu’ailleurs. »

Les prévisions d’activité tablent sur une croissance de 3,1% en France elle ne serait que de 0,9% en Normandie

Baisse du chômage et des défaillances d’entreprises. La situation continue à s’améliorer du côté de l’emploi avec un recul de 10% des demandeurs d’emploi en catégorie A, et une très forte progression de l’intérim (+20%) sur 12 mois à fin juillet. Avec 100 défaillances d’entreprises au 3e trimestre, la baisse s’inscrit à -7%.

Tous les départements en progression

Pour la première fois depuis 9 mois que nous établissons ce graphique, les mises en chantier de logements neufs progressent dans tous les départements : Calvados + 7% avec 4.304 logements, Eure + 12% avec 2.236 logements, Manche +7% avec 1.732 logements, Orne + 18% avec 449 logements et la Seine-Maritime + 5% avec 6.278 logements.

Le recul du chômage est général pour la catégorie A, il varie de –14% dans la Manche à –5% dans l’Orne. Le recul des défaillances d’entreprises ne concernent que 3 départements et elles progressent dans le Calvados et la Manche. Cette éclaircie montre que rien n’est gagné.