NORMANDIE XXL, Votre magazine économique sur internet

En vue


Exonération de cotisations sociales : Edouard Philippe prépare son arrivée aux Assises de la mer

Dernière mise à jour 13/11/2017

En vue. Toute la profession maritime, portuaire, logistique, économique, attend beaucoup des Assises de l’économie la mer qui se dérouleront les 21 et 22 novembre au Havre. Il faut dire que des personnalités déterminantes pour le destin de « la croissance bleue » restée lettre morte, ont de quoi ouvrir de larges horizons puisque Edouard Philippe, Nicolas Hulot, Annick Girardin, François de Rugy, Jacques Attali ont confirmé leur venue

Edouard Philippe le 9 novembre a confirmé : « le maintien du dispositif d’exonération de cotisations sociales pour les entreprises d’armement maritime ». Elles continueront à être exonérées de toutes les charges patronales pour les équipages et gens de mer embarqués à bord des navires battant pavillon français de commerce, affectés à des activités de transport ou de services maritimes soumises, à titre principal, à une concurrence internationale.

Ce dispositif est nécessaire pour préserver la compétitivité du pavillon français, maintenir l’emploi maritime en France et pour permettre aux filières de transport et de services maritimes français de faire face à une forte concurrence internationale. Edouard Philippe déclare : « Le maintien de ce dispositif illustre la volonté de mon Gouvernement de préserver l’industrie maritime française, de soutenir sa compétitivité et ses emplois. Ce sont près de 9000 emplois sur 300 navires qui bénéficient de cette exonération ». On peut imaginer que nombre d’autres filières soumises au grand vent de la concurrence internationale, rêveraient de bénéficier des mêmes prérogatives. En tous cas pour les Assises de la mer, voilà un bon moyen de se préparer un accueil chaleureux mais il est attendu sur bien d'autres sujets.

Morin à Matignon

Le 17 novembre Hervé Morin rencontre Edouard Philippe à Matignon à 16h45…et il aura du temps pour argumenter car le rendez-vous suivant du Premier Ministre n’est qu’à 19h, une plage exceptionnellement longue pour une rencontre. Nul ne doute que la politique maritime soit au programme mais les deux Normands ont une pile colossale de dossiers à étudier.