NORMANDIE XXL, Votre magazine économique sur internet

economie


La Banque de France offre un GPS aux TPE !

Dernière mise à jour 28/08/2017
Marc Lanterie directeur de la BDF Normandie

Economie. Conseil téléphonique gratuit, entretien en face à face avec un spécialiste sur leurs problèmes, lancement d’un outil d’analyse et de simulation pour la gestion de l’entreprise ,(OPALE) la Banque de France déploie des trésors d’ingéniosité pour favoriser ces entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 2 millions d’euros et qu’on appelle TPE.

La BDF pour les grandes et petites entreprises

L’activité la plus connue de la Banque de France concerne principalement les structures au chiffre d’affaires supérieur ou égal à 750.000 euros auxquelles elle attribue une note. Cette fameuse cotation est le sésame pour obtenir les crédits auprès des banques ou autres organismes ou pour gagner la confiance des fournisseurs. Il n’empêche qu’elle a aussi dans son fichier la totalité des entreprises sur lesquelles elles gardent un œil et être en rouge à la BDF est souvent le début du commencement de la fin ! La Banque de France recense 637.000 entreprises en Normandie et quelques 13.000 sont cotées.

Depuis quelques années, les économistes ont mis le projecteur sur les PME et TPE, principal vivier pour la création d’emplois. Désormais structures administratives, politiques et commerciales les couvent et leur soufflent les bons conseils.

Avec 3 millions de TPE en France, si chacune d’elles embauchaient 1 employé c’en serait fini du chômage ! En Normandie les TPE (entreprises de moins de 10 salariés) représentent environ 28% des établissements normands. Mais si on intègre les entreprises qui n’ont aucun salarié on arrive à 93% des établissements. Les artisans ont bien raison d’avoir pour slogan : la plus grande entreprise de France !

Le monde des TPE est bien particulier, construit sur le dynamisme de son créateur, ce dernier est souvent peu armé pour connaître toutes les potentialités qui existent pour le développement de son outil de travail…on peut être un plombier génial mais un piètre gestionnaire, alors la BDF a mis sur pied dans chaque département une structure et des spécialistes pour répondre aux questions que se posent les dirigeants de TPE

0 800 08 32 08 – dispositif correspondant TPE

Non seulement l’appel est gratuit mais les renseignements le sont aussi. Un guichet à destination des TPE a été ouvert en septembre 2016 au numéro indiqué dans le titre du paragraphe, les responsables peuvent y poser leurs questions ou prendre un rendez-vous pour un entretien en face à face.

Une étude a été menée sur un trimestre qui révèle que les questions posées concernent : la création d’une entreprise, la gestion (relations clients, fournisseurs, relations humaines), le financement de la société, la prévention des difficultés financières, le traitement des difficultés, la transmission des TPE.

88% des personnes se son dites satisfaites du dispositif.

Après 1000 entretiens (confidentialité garantie) le niveau de satisfaction atteint 92% en ce qui concerne la réactivité du correspondant TPE, et 88% des dirigeants recommanderaient ce service.

Par sa vision globale du monde économique les Correspondants TPE de la Banque de France sont à la disposition des chefs d’entreprise pour les orienter vers le service ou le réseau professionnel idoine quelle que soit leur problématique : corps consulaires, organismes de financements, assureurs crédits… Bref la Banque de France avec ce dispositif a choisi d’être une boussole pour les TPE…vous l’aurez bien compris le GPS dont parle le titre est virtuel !

Une approche particulière au-delà de 750.000 euros

Pour l’orientation des entreprises au chiffre d’affaires plus élevé, équipées de structures de gestion, la Banque de France lance deux outils internet grâce auxquels les entreprises pourront mieux connaître leur situation et les potentiels de développement. Il s’agit d’OPALE, un dispositif qui comporte deux volets : l’analyse et la simulation

Avec le volet « analyse » (200 euros HT) le dirigeant mesure et compare son entreprise avec le secteur d’activité de son choix pour identifier ses points forts et ses pistes d’améliorations. Il peut également cibler géographiquement les entreprises avec lesquelles il se compare (France entière, Île-de-France ou hors Île-de-France) et sélectionner des tranches de chiffre d’affaires.

Le volet « simulation » (300 euros HT) est un outil d’aide à la décision. L’outil est interactif: l’entrepreneur peut faire de multiples simulations pendant 3 mois et moduler ses prévisions à plusieurs niveaux : opérationnel, investissements, modes de financements, gestion du BFR (besoin en fonds de roulement). Le chef d’entreprise peut ainsi élaborer des plans de développement à 1 ou 2 ans et mesurer immédiatement les effets des hypothèses envisagées.

Un rapport complet est utilisable pour communiquer auprès de ses partenaires ou financeurs.

Pour en savoir plus les chefs d’entreprises peuvent se rendre sur le site de la Banque de France, onglet « Entreprises », rubrique « Diagnostics financiers ».

Les contacts départementaux

 14          Calvados             Caen                    Catherine LAZZAROTTI                02 31 38 33 20

27           Eure                      Evreux                Jean-Luc DAVID                           02.32.30.36.24

50           Manche               Saint-Lô               Jean-François BOURSIER             02.33.75.63.75

61           Orne                     Alençon               Stéphane LE GARREC                    02.33.82.58.52

76           Seine-Maritime Rouen                        Caroline CASTELNAU                     02.35.52.78.20

Construction de l’email : TPE76@banque-France.fr

Ou encore : opale@banque-france.fr ou par téléphone : 01.42.97.78.00