collectivités


Hébergement des mineurs non accompagnés : vers la création d'un centre d'accueil dans le Calvados

Dernière mise à jour 23/01/2018
Ancien EHPAD

Collectivités. 350 jeunes ont été pris en charge au cours de l’année 2017. Aujourd’hui 338 jeunes étrangers sont pris en charge par le Département du Calvados. Malheureusement, les dispositifs actuels de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) ne sont pas adaptés pour la mise à l’abri d’urgence et l’évaluation de la minorité de ces jeunes. Ils sont aujourd’hui en totale saturation.

Afin d’améliorer les conditions d’accueil et de prise en charge des mineurs non accompagnés (MNA) sur son territoire, le Département du Calvados a pris l’initiative, au début de l’automne 2017, de créer un hébergement collectif entièrement dédié. Celui-ci vient d’être acté par les élus départementaux. L’accueil des jeunes migrants a atteint 7,2 millions d’euros en 2017, l’hébergement collectif accueille actuellement 64 jeunes. La structure pérenne de Missy a une capacité permanente de 76 places.

Reconversion d’un ancien EHPAD

 Ce centre se situera sur la commune nouvelle du Val d’Arry, anciennement Missy et sera installé dans l’ancien établissement pour les personnes âgées «Les Hauts de Monceaux», vacant depuis plusieurs mois. Construit en 1986 sur un terrain de près de 6.000 m², il nécessite quelques travaux de mises aux normes. Il recevra, à compter de mardi 30 janvier,  les jeunes provisoirement hébergés dans des structures inadaptées (hôtels, centres de vacances essentiellement).

Cette structure a vocation à répondre à plusieurs missions :

La mise à l'abri de prétendants à la minorité, le temps de l'évaluation de celle-ci,

L'accueil de mineurs orientés dans le Calvados par la cellule nationale,

La récupération 24h/24h des mineurs non accompagnés interpellés par les forces de l'ordre dans le département du Calvados,

Les objectifs de l’hébergement visent à développer l’apprentissage du français ou l’amélioration de la pratique de la langue pour les jeunes mis à l’abri ;

L’apprentissage des règles de vie et de l'autonomie progressive par l'entretien de sa chambre et des locaux communs, la participation aux tâches ménagères,

Pour les jeunes reconnus mineurs, démarrage d'une scolarisation dans les établissements de droit commun scolaires et apprentissage des règles de vie identique à celles évoquées supra,

L’hébergement collectif se présente comme la structure pivot du dispositif d'accueil départemental des mineurs non accompagnés préparant de ce fait l'accompagnement individuel qui intervient en aval exercé soit par les services de France Terre d'Asile (190 places), la maison d'enfants à caractère social Apprentis d' Auteuil pour 18 places spécifiques, le service d'accompagnement à la vie autonome de la maison départemental de l'enfance et de la famille pour 21 places.