idées


Nicolas Plantrou s’interroge sur la Métropole de Rouen, constitution d’un groupe d’experts

Dernière mise à jour 19/01/2018
Nicolas Plantrou

Idées. Nicolas Plantrou, ancien président du CESER de l’ex Haute-Normandie a récemment pris l’initiative d’une pétition citoyenne sur Change.org - http://chn.ge/2C5pWFB - relative à la métropole rouennaise.

Constatant d’une part la faiblesse de la ville centre au sein de la métropole (22% de la population totale à Rouen contre 35 à 50% dans les autres métropoles françaises) et d’autre part l’émiettement communal de la Métropole Rouen Normandie (71 communes contre 24 à Nantes) cette pétition demande aux élus de mener les études pour évaluer les impacts positifs ou négatifs de fusions de communes dans la métropole rouennaise. Elle demande aussi que ces études soient mises à disposition de la population et qu’un débat citoyen soit engagé sur ces bases.

Cette pétition a retenu l’attention d’un certain nombre d’acteurs issus notamment du monde économique. En revanche le président de la métropole a considéré que le débat était « obsolète » tandis que le maire de Rouen s’est dit « ouvert à la question ».

Création du GEM

Un groupe d’experts s’est alors constitué pour étudier la question en toute indépendance. Il s’agit d’une équipe pluridisciplinaire d’enseignants-chercheurs ou personnalités qualifiées de Rouen et extérieures à Rouen. Elle est composée de :

  • Arnaud Brennetot, Maître de conférences en géographie (Université de Rouen),
  • Sylvia Calmes-Brunet, Maître de conférences de droit public (Université de Rouen),
  • Lilian Loubet, Maître de conférences en géographie –urbanisme (Université du Havre),
  • Jean Michel Morin, Maître de conférences en sociologie (Université de Paris Descartes), Vice-doyen de la faculté de sciences humaines et sociales – Paris Sorbonne,
  • Guy Quintane, ancien doyen de la faculté de droit et rapporteur à la Cour des comptes,
  • Pierre-Bruno Ruffini ,Professeur d’économie, ancien président de l’Université du Havre.

Dans dix huit mois environ, ce groupe d’études rendra ses conclusions. Elles seront présentées au public afin que les citoyens puissent débattre de la question.

Il s’est en outre constitué un groupe sur le réseau social LinkedIn dénommé G.E.M. Rouen-groupe d’études sur la métropole de Rouen. Tous les citoyens intéressés par le sujet sont invités à rejoindre ce groupe et à échanger sur le devenir de la métropole et donner leur avis.

Paul F. Astolfi

La pétition et les remarques de intervenants sur le lien : http://chn.ge/2C5pWFB