NORMANDIE XXL - Le magazine économique sur internet

collectivités


Urgence pour l’autonomie : Jean-Léonce Dupont lance le schéma départemental

Dernière mise à jour 11/01/2018

Collectivités. En 2050, un Calvadosien sur cinq aura plus de 75 ans, cet âge marque un moment de bascule dans la vie, un moment qui souvent se caractérise par une perte d’autonomie, c’est dire que la progression de la population en quête d’autonomie va exploser (probablement de 36%).

Lors d’une réunion qui s’est déroulée le 10 janvier à Caisse régionale du Crédit Agricole Normandie, le Président du département du Calvados a annoncé l’élaboration d’un schéma départemental d’autonomie qui fusionne en un seul ensemble celui destiné aux personnes âgées et celui destiné aux handicapés. Le pilotage de cette démarche, engagée depuis quelques mois, a été confié à Sylvie Lenourrichel, 2e vice-présidente du Conseil Départemental et Présidente de la commission "Autonomie / Handicap".

Une part importante du budget départemental

Le poids de l’autonomie dans un département est particulièrement délicat à gérer dans un contexte de réduction des budgets. L’an passé ce sont 190 millions d’euros qui ont été consacrés par le Département du Calvados à l’autonomie, avec 150 agents mobilisés à Caen et dans les territoires. Pour l’instant le Président souligne que : « le Calvados accueille plus 220.000 personnes âgées et personnes handicapées, en 2050 cette population s’accroîtra de + 36%, soit 320.000 ». (Pour mémoire la population actuelle du Calvados s’établir à 691.700 personnes).

Le détail des aides actuelles montre que ce sont l’APA et l’ASH qui pèsent le plus sur les budgets dont on trouve ci-dessous le détail.

  • Aide Personnalisée à l’Autonomie – APA : 15 000 bénéficiaires (64 M€)
  • Prestation de Compensation du Handicap – PCH : 1 500 bénéficiaires (17 M€)
  • Allocation compensatrice pour tierce personne – ACTP : 840 bénéficiaires (5 M€)
  • Aide-ménagère (PA et PH) : 710 bénéficiaires
  • Aide Sociale à l’Hébergement – ASH : 3 000 bénéficiaires (83 M€)
  • 98 Etablissements d’Hébergement pour personnes âgées
  • 78 Etablissements pour personnes handicapées
  • 116 Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile
  • 45 résidences-autonomie

Lancement de la concertation

Après une phase de diagnostic qui a permis d’orienter la réflexion, place aujourd’hui à l’étape de concertation. Celle-ci associera, de façon ouverte et la plus large possible, les acteurs du champ de l’autonomie, notamment dans le cadre de groupes de travail thématiques qui se dérouleront de janvier à avril 2018.

Le Président demande aux diverses parties prenantes d’aider à répondre au mieux aux 5 priorités relevées : « la prévention de la perte d'autonomie, l'adaptation des structures d'accueil, le soutien aux aidants, la vie dans la cité et la valorisation des actions existantes, l'accompagnement de l'évolution des pratiques ».

Pour cela souligne Jean-Léonce Dupont « nous accordons une importance toute particulière, au Département, à la notion de "soutenabilité".

  • Les orientations futures en matière d'autonomie devront ainsi faire une large part aux enjeux de modernisation et d'innovation pour améliorer, pour garantir l'efficience et donc la qualité des services à l'usager.
  • Le Président insiste : « la soutenabilité de nos politiques, elle est également financière, dans un contexte qui demeure contraint et alors que les attentes envers le Département restent fortes dans de nombreux domaine ».

Rendez-vous en avril 2018 pour les résultats de la concertation.

La rencontre au Crédit Agricole Normandie