collectivités


Demi-échangeur de la Haie Tondue : un projet qui se débloque

Dernière mise à jour 09/01/2018
Le restaurant la

Collectivités. La Haie Tondue voilà un nom qui ne passe pas inaperçu pour les automobilistes de l’A13 entre Pont-l’Evêque et Caen, sans compter qu’un sympathique restaurant vous incite à l’arrêt. Mais il n’y a pas que la haie qui ait été tondu …l’échangeur lui aussi fut raboté à sa conception.

3 millions de la part des collectivités

Afin de le faire définitivement acter par la SAPN (société des autoroutes Paris-Normandie) et par l’Etat, le Département du Calvados et la Région Normandie viennent de s’engager à cofinancer, à hauteur de 3 millions d’euros, l’aménagement du demi-échangeur de la Haie Tondue sur l’autoroute A13. Ce projet est très attendu par ce secteur touristique et économique important, notamment par sa proximité avec la Côte Fleurie et les zones d’activité économiques de Reux et de Clarbec.

Actuellement, le demi-échangeur de la Haie-Tondue permet uniquement aux véhicules en provenance de Paris et de Rouen de sortir ou d’entrer en direction ou en provenance de la Côte Fleurie. Le projet de complément à ce diffuseur consiste à créer une bretelle d’entrée et de sortie pour permettre les mouvements depuis et vers Caen sur l’autoroute A13, sans passer par Pont-l’Evêque. Cet équipement proposerait également un nouvel itinéraire, de Caen vers le Pays d’Auge via la RD 16 et de Caen vers Lisieux par la RD 45.

Avec cette nouvelle proposition des collectivités normandes, les conditions sont désormais totalement réunies pour que l’Etat accepte la réalisation de cet ouvrage qui avait été inscrit au plan de relance autoroutier de 2015, en même temps que la mise à 2x3 voies de la section entre Pont l’Evêque et Dozulé. « Nous espérons que cet engagement politique et financier sera de nature à permettre la confirmation de cet équipement » déclarent Hervé Morin, Président de la Région Normandie et Jean-Léonce Dupont, Président du Département du Calvados.

Pour mémoire, la Région Normandie et les Départements ont décidé début 2016 de porter ensemble l’investissement routier en faveur de projets structurants, à l’instar du contournement Est de Rouen, de la desserte du port de Caen, des liaisons Flers-Argentan et Granville-Avranches ou encore des échangeurs de Bourneville, Toutainville et Heudebouville.