En vue


Les nouveaux habits de Séverine Gipson

Dernière mise à jour 02/01/2018

En vue. Suppléante de Bruno Le Maire pour le département de l’Eure, Séverine Gipson (46 ans) spécialiste de la qualité dans une entreprise privée, maire de Foucrainville (74 habitants) s’est trouvée projetée sur le devant de la scène, lors de la nomination de Bruno Le Maire à un poste de ministre.

Elle a été retenue par le député de l’Eure pour sa bonne connaissance des territoires ruraux de ce département et mène désormais un travail de terrain au service de sa circonscription. Elle se bat tous azimuts. Il lui faut apprendre la longue patience de la politique mais elle ne manque pas  d’obstination et ferraille tant à la campagne qu’à Paris.

Très présente sur le terrain et dans l’hémicycle

Bien que néophyte, elle a démarré tambour battant une intense activité d’abord sur le terrain avec 160 rendez-vous en circonscription. Elle est membre de la commission de la Défense nationale et des forces armées et à ce titre a suivi 24 réunions où elle n’a pas fait moins de 20 interventions. Dans les travaux de la Chambre, elle s’implique avec 24 questions écrites aux Ministres, 13 interventions longues en hémicycle, 13 amendements signés…

Lutte contre le désert médical dans l’Eure

De ses visites de terrain dans l’Eure nous retiendrons l’inauguration de la maison de santé de Tillières-sur-Avre le 16 décembre 2017. La députée, à la suite de Bruno Le Maire s’est engagée dans le combat contre la désertification médicale qui frappe durement le département de l’Eure. Elle a obtenu d’Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé que l’Agence Régionale de Santé de Normandie (ARS) décide dès début 2018 de l’attribution d’un nouveau scanner au centre hospitalier de Verneuil-sur-Avre qui en a cruellement besoin (la fréquentation des urgences y a progressé de 29% en 4 ans). En août 2017 elle avait obtenu confirmation d’un nouveau Schéma Régional d’Organisation des Soins par l’ARS qui permettra l’installation d’un scanner supplémentaire sur le territoire d’Evreux-Vernon. Victoire aussi pour le CHU de Verneuil-sur-Avre qui a réussi à recruter 3 internes pour les 4 places disponibles.

Changer les prisons

Visite de la prison d’Evreux (petit pataquès elle avait invité les journalistes mais ils n’ont pas eu le droit de rentrer) car la députée est consciente de la situation dramatique que crée la surpopulation carcérale avec un taux d’occupation de 200%. A Evreux 3 détenus dans 9 m2, parfois 4 dans 11m2 et l’eau chaude n’existe pas dans les cellules. Tout ce qui a été observé a été transmis au contrôleur des prisons  Adeline Hazn.

Séverine Gipson intervient sur tous les plans, suicides dans la police,  suicide d’un militaire à la BA 105 d’Evreux, grève de La Poste sur certaines zones de sa  circonscription, politiques départementale et nationale en faveur des quartiers défavorisés… les réponses ne viennent pas toujours mais les questions sont posées. La nouvelle élue marche dans les pas de son mentor  à grandes enjambées.

Séverine Gipson lors de la visite de Florence Parly, ministre des armées à Val-de-Reuil au bassin d’essai des carènes qui étudie l’hydrodynamisme des navires militaires français