collectivités


Ceser 2018 la Préfecture a publié la liste des membres

Dernière mise à jour 22/12/2017

Collectivités. L’assemblée du Ceser est la dernière à mettre en œuvre la régionalisation qui suppose la réduction du nombre de ses membres qui passent de 156 à 130.

La Préfecture a publié le 20 décembre au soir sa sélection vous retrouverez la liste complète sur le site dans la rubrique « Archives » ou en cliquant sur le lien. http://www.normandiexxl.com/le_journal_archives/000000119_journal_2017-12-22.pdf

 

Les premiers avis que nous avons recueillis ne manifestent pas un grand enthousiasme. Le Pr François Gay regrette « la faible représentation des Universités  et des personnalités réellement qualifiées » Pour lui : «  une composition fondée sur une parité du second et premier collège et sur la représentativité des organisations de salariés conduit à une représentation déséquilibrée de la société. Elle explique aussi le nombre pléthorique de conseillers. Ce qui  écarte des expressions émergentes et des capacités d'expertises qui font défaut. Et ce ne sont pas les quelques auditions externes qui suppléent ce déficit. »

Pour Paul F. Astolfi, ancien membre du Ceser, « cet organisme se trouve aux prises de la réalité,  celle de la justification de son existence dans sa forme actuelle. L'exercice d'équilibriste de la composition de son renouvellement est positionné hors du temps et de l'exigence régionale normande. La question reste entière,  le Ceser  à quoi ça sert? On sait combien il coûte,  aux environs de 4 millions d'euros par an. Son fonctionnement n'est soumis à l'appréciation ni de la Chambre régionale des comptes, ni à celui de la Cour des comptes. Il y a des survivances vivaces. Le renouvellement de sa composition par la représentante du pouvoir central ne lui octroie de ce fait ni plus de poids, ni plus de légitimité. Le Ceser, reconduit dans sa forme actuelle  demeure une survivance d'un système caractérisé par sa difficulté à évoluer et à n'être pas compris dans le système institutionnel français ».

Il faut dire que l’exercice est périlleux entre les obligations de parité hommes / femmes, celles des différents organismes, celles de la répartition géographique, à ménager le chou et la chèvre on risque d’aboutir à une structure informe.

Normandiexxl en regardera de plus près la composition au retour des vacances vers lesquelles nombre d’entre vous sont déjà partis si j’en crois le nombre de message d’absences !