economie


Climat des affaires en Normandie : éclaircie confortée

Dernière mise à jour 21/12/2017
Les comparaisons sur un an sont particulièrement flatteuses

Economie. Le dernier « Indicateur du climat des affaires » (ICA) de la Banque de France concerne le mois de novembre et confirme que les bonnes tendances économiques se poursuivent. En industrie, l’indicateur normand (104) gagne deux points de moins que l’indicateur national (106) mais la courbe depuis septembre 2016 est restée supérieure à 100, moyenne sur le long terme. Pour les services marchands dont la courbe est beaucoup plus bousculée car impactée, entre autres, par le tourisme activité saisonnière, la Normandie (103) fait mieux que la France (102) et surtout sur un an elle gagne 21 points. Mais attention dans les services les retournements sont rapides.

Sans tomber dans un optimisme béat, on peut se réjouir que la Normandie suive la tendance nationale positive.

Des carnets de commandes qui incitent à l’optimisme

La plupart des secteurs industriels annoncent de bons carnets de commandes pour décembre. Depuis un an le secteur qui regroupe les  industries fragiles comme les textiles, l’habillement, l’industrie chimique, la métallurgie, le bois et le papier ainsi que l’imprimerie, affiche une progression continue des ses carnets de commandes, Les matériels de transport restent une belle locomotive.

Globalement la progression de l’activité se ralentit pour les denrées alimentaires et les boissons avec une demande tirée par l’export notamment pour les produits laitiers. Reste à savoir si le problème Lactalis ne viendra pas bousculer cette belle tendance, l’image de marque se gagne à la petite cuiller et se perd à la louche.

Le taux d’utilisation des capacités de production pour l’industrie se situe enfin au dessus de sa moyenne long terme, alors qu’il se traînait en dessous depuis de nombreuses années.

Les prix des matières premières ont une tendance à la hausse qui ne se répercute pas dans le prix de vente, une situation que les industriels ne supportent pas très longtemps.

En matière de climat, on ne sait jamais combien de temps dure l’éclaircie et la stabilité n’est pas garantie, alors profitons du soleil des chiffres sous la pluie obstinée de ce mois de décembre.

La remontée de  l'indicateur des services marchands normands sur un an est fulgurante (21 points)