economie


Lutter contre la glace, réduire la consommation de carburant, deux projets de Zodiac Aerosafety Systems

Dernière mise à jour 05/12/2017
Un bel exemple de clean sky !

Economie. Normandie AeroEspace (NAE) a parmi ses missions de détecter, identifier et préparer les technologies du futur sur des thématiques de pointe pour renforcer le positionnement des acteurs normands, certains des projets s’inscrivent dans le cadre de Clean Sky. Il s’agit partenariat européen de coopération entre le secteur public et le secteur privé pour développer « un système aérien propre, innovant et concurrentiel ». Les objectifs annoncés sont une réduction des émissions de CO2 de 50 %, des émissions de NOx de 80 % et une réduction de la pollution sonore 50 %.

Sur 2017-2018, NAE continue à mettre en pratique son ambition avec deux projets phares, portés par Zodiac Aerosafety Systems, THESIS et STRONGRcraft qui ont pour objectif d’améliorer le bilan énergétique global de l’avion.

STRONGRCraft : moins de carburant

Le projet Safe, Technically Robust and Optical New Generation fuel system to be integrated on new RotorCRAFT, est intégré au projet Clean Sky. Il s’agit d’aller chercher des solutions de carburant innovantes principalement pour alléger leur masse grâce à l’utilisation d’équipements en matériaux plastiques renforcés. Il répond en même temps aux exigences environnementales en supprimant des traitements de surface avec chrome hexavalent par d’autres traitements ou vernis conducteurs. Il sécurise le système carburant en minimisant la quantité d’énergie électrique intégrée à l’intérieur des réservoirs, en intégrant des capteurs optiques innovants.

Ainsi, les objectifs de ce projet sont d’atteindre un gain de masse de 15% sur un système carburant conventionnel, de minimiser les substances sujettes à REACH (réglementation européenne sur les substances chimiques), d’intégrer des capteurs optiques de niveaux innovants.

THESIS : se protéger de la glace

Le projet THermoplastic Erosion Shield for new generation Ice protection System) est financé par la Région Normandie et le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), ce projet n’est pas dans Clean Sky.

Le secteur aéronautique est constamment à la recherche de solution pour gagner en performance et limiter les consommations en carburant. Une rupture technologique en termes d’architecture énergétique est en cours d’étude. L’objectif est de supprimer le prélèvement d’air à haute température et haute pression au niveau des moteurs et de lui substituer la génération d’énergie électrique. Ce changement d’architecture implique de revoir certains systèmes de l’avion qui fonctionnent aujourd’hui à l’aide d’air haute température et haute pression. Le challenge consiste ici à proposer une technologie de dégivrage électrique ou électro mécanique alternative la plus économe en énergie et la plus compétitive possible.

Le projet THESIS s’inscrit dans cette démarche avec l’étude et la montée en maturité d’une technologie de rupture d’un point de vue consommation énergétique appelée pneumo-expulse.

Tous les partenaires du projet sont normands : Zodiac Aerosafety Systems (porteur du projet) - Analyses & Surface - Dedienne Multiplasturgy Group – IRSEEM – GPM – LITIS – CORIA

158 millions en R&D

NAE a soutenu 36 projets R&D structurants depuis 2007, réunissant 240 partenaires et représentant un financement global de 158 millions d’euros. Ces projets ont pour vocation première de valider certaines caractéristiques ou performances technologiques pour faire avancer la recherche technologique. Mais également de faire émerger des projets innovants, avec un engagement particulier de la filière NAE pour renforcer la présence de ses membres sur des projets européens et internationaux comme par exemple Clean Sky.