economie


Le recul des procédures collectives s’est poursuivi au 3e T en Normandie

Dernière mise à jour 01/12/2017
Evolutions des procédures collectives entre le T2 et le T3 - source Banque Themis

Economie. Selon l’observatoire de la Banque Thémis, banque du rebond, partenaire des entreprises en difficulté, le 3e trimestre 2017 confirme une tendance vérifiée en temps d’élection : les acteurs de l’économie retardent les décisions en année électorale. Résultat après une chute de 20,26% au 2e trimestre, les procédures ont repris au 3e. La progression est de 5% en France entre le 2e et le 3e trimestre.

Mais la Normandie a échappé à cette tendance et affiche un –17%. La performance est en recul par rapport au trimestre précédent, la baisse ayant alors atteint près de –54%.

Perspective annuelle

Selon Benoît Desteract, Directeur Général de la Banque Thémis, « en comparaison annuelle, c’est PACA qui souffre le plus, l’Aquitaine, la Bretagne et l’Ile-de-France, également. En revanche la Normandie et l’Occitanie réduisent leur exposition aux entreprises en difficulté. Des chiffres qui se confirment de trimestre en trimestre sur l’année 2017 ».

Pour Cédric Colaert, associé du cabinet de conseil financier Eight Advisory : « sur ces trois premiers trimestres, la tendance des procédures collectives est globalement à la baisse. La situation économique est meilleure. Même si certains secteurs économiques sont encore éprouvés comme le textile ou la sous-traitance automobile, d’autres comme celui du BTP, qui est un véritable indicateur de la santé économique, sont sortis de crise, avec des carnets de commandes qui se remplissent »