collectivités


La Région favorise l’insertion professionnelle des personnes handicapées

Dernière mise à jour 21/11/2017
Sophie Gaugain à gauche, David Margueritte à droite, entourent les lauréats des trophées

Collectivités. Du 13 au 19 novembre, s’est déroulée la semaine du handicap, un univers dont on ne mesure pas toujours l’ampleur. Ainsi, à fin décembre 2016, le nombre de personnes handicapées dites Demandeurs d’Emploi Bénéficiaires de l’Obligation d’Emploi (DEBOE) s’élevait à près de 28 000 en Normandie (catégories A, B et C), soit 9,6 % de l’ensemble des demandeurs d’emploi, contre 8,4 % au national. Face à cela il faut savoir que près de 51 % des employeurs normands ne remplissent pas leur obligation d’emploi des personnes en situation de handicap. Il faut dire que pour eux la situation n’est pas simple, car bien souvent à leur handicap les personnes ajoutent de fortes carences de formation, alors les employeurs payent une taxe de plus qui s’ajoutent à la kyrielle existante.

Action régionale

Pour tenter de remédier à cet état de chose, la Région a signé des accords avec les représentants des associations de handicapés pour favoriser la formation et l’insertion professionnelle. A cette occasion des Trophées ont été remis aux collectivités qui ont mis en pratique l’insertion des handicapés.

David Margueritte, Vice-Président de la Région Normandie en charge de la formation et de l’apprentissage, et Pierre Privat, Délégué Régional Normandie de l’Association nationale de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (AGEFIPH), ont officiellement signé, à l’Abbaye-aux-Dames à Caen, un accord de partenariat, en présence de Sophie Gaugain, 1ère Vice-présidente de la Région Normandie en charge du développement économique et du soutien aux entreprises. Cet accord formalise les engagements conjoints de la Région et de l’AGEFIPH pour les 5 prochaines années dans le domaine de l’orientation, de l’apprentissage, de la formation, mais également dans celui de la relation aux entreprises et aux branches professionnelles.

« La signature de cet accord est le fruit d’une collaboration déjà engagée avec l’AGEFIPH qui a permis à un nombre de plus en plus important de personnes en situation de handicap de bénéficier des dispositifs régionaux. En 2016, le pourcentage de personnes handicapées dans les dispositifs de formation de la Région s’élevait ainsi à 11 %. En outre, 350 apprentis handicapés ont pu être accompagnés dans le cadre du Dispositif d’Accompagnement et de Soutien aux Apprentissages par l’Alternance (DASAA). Forts de cette expérience,  nous avons souhaité renforcer notre partenariat avec l’AGEFIPH et l’asseoir dans la durée » a déclaré David Margueritte.

Des leviers de l’insertion professionnelle

Cet accord de partenariat 2018-2022 entre la Région et l’AGEFIPH  permettra de poursuivre le travail engagé sur l’identification des besoins en formation des personnes handicapées et de mieux prendre en compte les spécificités des personnes handicapées dans l’accès aux dispositifs de la Région.

Un effort spécifique sera, par ailleurs, engagé pour mobiliser davantage les Centres de formation d’apprentis normands et encourager les apprentis en situation de handicap à concourir aux prochaines sélections régionales des Olympiades des métiers.

4 axes de collaboration ont notamment été identifiés dans le cadre de cet accord-cadre :- Elargir les choix professionnels et promouvoir les filières porteuses, sécuriser les parcours de formation, consolider les coopérations avec les entreprises et les branches professionnelles, Développer les actions de communication et de sensibilisation des acteurs

Des aides financières accordées à des acteurs de ce champ d’intervention

Soutien à l’ARIADA (Association Régionale pour l'Insertion et l'Accessibilité des Déficients Auditifs) à hauteur de  23 000 euros/an

Soutien à LADAPT Normandie (Association pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées) dans le cadre de la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées à hauteur de 3000 euros/an