En vue


Elisabeth Borne au Havre, une visite pour préparer les décisions essentielles

Dernière mise à jour 27/10/2017
Elisabeth Borne, ministre des Transports

En vue. La ministre des Transports a passé une journée entière  au port Havre pour préparer les choix politiques qui seront annoncés lors des Assises de la Mer qui se dérouleront les 21 et 22 novembre 2017. Le matin : visite de la plateforme multimodale, du Hub Multimodal Bolloré Logistics, de la Générale de Manutention Portuaire (GMP) avec démonstration d’un portique et visite d’un porte-conteneurs CMA-CGM. L’après-midi, à la sous-préfecture du Havre, se sont tenues des tables rondes avec les acteurs portuaires avec pour thème : « le port du Havre, un équipement stratégique au service du développement économique national et des territoires » : accès maritime et desserte de l’hinterland, offre logistique, activités industrielles, tourisme ».

Jean-Baptiste Gastinne, vice-président de la Région a apprécié le professionnalisme de la ministre et a tenu à lui rappeler l’importance des enjeux : « un Etat dont les moyens financiers sont contraints se doit de faire des choix. Il n’est peut être plus temps de soutenir tous les ports maritimes, alors que les concurrents sont les ports de la mer du Nord. Ce sont Marseille et Le Havre qui ont été retenus par l’Union Européenne pour les futurs développements ».  L’Etat doit maintenant faire ses choix.

Selon notre interlocuteur la ministre a aussi annoncé que : « la gouvernance du port était un élément important et que le chantier était ouvert notamment en ce qui concerne l’intégration des places portuaires de la Seine ». En claire une seule direction pour Le Havre, Rouen et Paris, ce qui était le projet initial de la création d’Haropa mais n’a toujours pas été mise sur pied.

Reste à savoir quels vont être les choix gouvernementaux qui seront annoncés le 21 janvier par Edouard Philippe qui viendra à l’ouverture des Assises de la mer.