economie


170 millions pour lutter contre la grippe chez Sanofi Val de Reuil

Dernière mise à jour 18/10/2017

Economie. Avec un investissement de 170 millions d’euros, Sanofi veut confirmer sa place parmi les leaders de l’approvisionnement en vaccins contre la grippe saisonnière.

« La grippe représente toujours un enjeu majeur de la santé publique dans le monde », assure David Loew, le vice-président exécutif de Sanofi et responsable de Sanofi Pasteur. Le groupe pharmaceutique a donc décidé de renforcer son usine de Val-de-Reuil (Eure). Un investissement de 170 millions d’euros a été réalisé pour agrandir le site de fabrication de vaccins. La construction de cette nouvelle unité de production a débuté cet été et s’achèvera d’ici à 2021, sous réserve de l’obtention de l’approbation des autorités sanitaires compétentes. Les premières doses de vaccins produites et conditionnées sur place sont prévues pour 2022.

Booster son nouveau produit, le VaxigripTetra

L’unique usine française de vaccins antigrippaux fournit le Vaxigrip dans plus de 170 pays. Cet agrandissement permettra à Sanofi d’augmenter la production de son dernier-né, le VaxigripTetra. Ce vaccin ne contient plus trois souches, mais quatre pour augmenter son efficacité, conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Déjà disponible dans vingt pays européens, le VaxigripTetra sera distribué dans quelque 70 pays à travers six continents grâce à cette hausse de production.

« En tant que leader mondial des vaccins contre la grippe, cet agrandissement renforce la capacité de Sanofi Pasteur dans sa lutte contre ce problème de santé publique sous-estimé », indique David Loew. D’après l’OMS, le taux d’attaque annuel de la grippe est estimé entre 5 et 10% chez l’adulte et entre 20 et 30% chez l’enfant. Au niveau mondial, ces épidémies annuelles sont responsables d’environ 3 à 5 millions de cas de maladies graves et de 250 000 à 500 000 décès.

Créé en 1973, le site de Val-de-Reuil de Sanofi couvre toutes les étapes de fabrication de vaccins. La production de l’antigène et la formulation y sont effectuées, mais aussi le remplissage, l’inspection et le conditionnement. Chaque année, cette usine expédie 900 millions de doses de vaccins, tous types confondus, à travers le monde.