tourisme & culture


Agenda oecuménique

Dernière mise à jour 14/08/2017

Culture. Assomption et Aïd-al-Adha marquent cette période.

Commençons par un agenda œcuménique puisque la période estivale laisse un peu de temps pour butiner hors des activités économiques et politiques. Le mois d’août ou Thermidor, mois de la chaleur dans le calendrier révolutionnaire, allait du 19 juillet au 17 août.

Le 15 août, un mardi cette année, marque la fête de l’Assomption et le Diocèse de Rouen rappelle le programme :

10 h - Messe à la cathédrale Notre-Dame de Rouen présidée par Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen.

10h30 Messe en la basilique Notre-Dame de Bonsecours, sanctuaire marial du diocèse de Roue.

15 h Pèlerinage à pied de la cathédrale Notre-Dame à la basilique Notre-Dame de Bonsecours présidé par Mgr Dominique Lebrun. Départ de la cathédrale (place de la Calende).

16h30 Louanges vespérales à la basilique Notre-Dame de Bonsecours (chapelet médité à 15h30 à la basilique pour ceux qui ne participent pas à la marche).

A cette occasion le Diocèse rappelle fort opportunément quelque notions de base pour répondre à la question Ascension / Assomption quelle différence ?

L’Ascension désigne la montée de Jésus au ciel, comme le décrivent l’Évangile et les Actes des Apôtres : à Béthanie, Jésus bénit ses Apôtres et se sépare d’eux… Il disparaît et n’apparaîtra plus à ses Apôtres. Du coup, le mot désigne aussi la fête, 40 jours après celle de Pâques, un jeudi, que l’Église célèbre pour fêter l’événement et qui conduit au dimanche de la Pentecôte.

L’Assomption, dit que Marie, la mère de Jésus, est montée au ciel après sa vie terrestre sans avoir connu la dégradation du tombeau. En Marie se réalise la victoire contre le péché et la mort, il lui arrive, par une grâce spéciale ce qui doit nous arriver à nous tous lors de la Résurrection, pensent les chrétiens

31 août au 4 septembre Aïd-al-Adha

Cette fois l’information vient des Préfectures qui rappellent que l’abattage rituel hors abattoirs agréés est interdit et passible de sanctions pénales. Les abattoirs d’animaux de boucherie agréés sont mobilisés pour cette fête religieuse afin de respecter les exigences d'un abattage rituel contrôlé par des sacrificateurs habilités. Les services de l'inspection vétérinaire des abattoirs assureront le contrôle permanent des animaux vivants et des carcasses.

L’Aïd-el-Adha, aussi nommée Aïd-el-Kebir, signifie « la Fête du sacrifice », c’est l'une des célébrations les plus importantes liées à la foi musulmane. Il s'agit d'une commémoration de la soumission d'Abraham (Ibrâhîm en arabe) à la volonté de Dieu, lorsque celui-ci lui demanda de sacrifier son fils Ismaël.

Alors qu'Abraham était sur le point d'égorger l'enfant, l'Ange Gabriel le remplaça par un mouton. En souvenir de cet épisode biblique, chaque famille musulmane doit sacrifier un animal.