tourisme & culture


Le céramiste honfleurais Boisjoly lauréat du concours Ateliers d’Art en France pour la Normandie

Dernière mise à jour 31/07/2017
Le céramiste Nicolas Boisjoly et son oeuvre primée

Culture. Part essentielle dans l’économie de la création, le secteur des métiers d’art rassemble près de 38 000 entreprises en France et génère un chiffre d’affaires de 8 milliards d’euros.

Depuis 6 ans, le Concours Ateliers d’Art de France met en lumière la vitalité artistique et l’excellence des savoir-faire en révélant, dans chaque région, des professionnels de métiers d’art de grand talent.

La curiosité de Nicolas Boisjoly pour la matière n’a pas plus de limites que la terre qu’il pousse dans ses retranchements. « Je la travaillerai tant qu’elle engendrera du plaisir et de nouvelles idées », affirme le céramiste qui la soumet sans états d’âme à de multiples essais.

Cet ancien vendeur de voitures qui se définit comme autodidacte pressé, s’est lancé il y a quatorze ans dans une première expérience de menuiserie et de marqueterie de meubles. À la faveur d’un échange avec un atelier de potier, il se reconvertit dans le travail de la terre et ouvre une galerie à Honfleur pour vendre ses pièces décoratives. Il n’y a pas une technique qu’il n’ait approchée : travail à la corde ou à la plaque, tournage, mais surtout cuisson raku dont il apprécie la simplicité et le côté rustique. « Le raku permet aussi de finaliser des pièces très rapidement ». Depuis six ans, Nicolas Boisjoly a trouvé un accomplissement dans la pratique de la terre sigillée c’est-à-dire une argile mise en eau dont on ne garde que les particules les plus fines qui vont vitrifier à la cuisson. Cette minutieuse technique donne  l’opportunité d’apprendre « la patience, l’humilité et la délicatesse » constate l’artiste.