tourisme & culture


Philippe Augier membre Conseil Interministériel du Tourisme qui vient de préciser sa feuille de route

Dernière mise à jour 28/07/2017

Tourisme. Comme annoncé par Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, lors de son passage à Giverny, les lignes directrices de la politique du tourisme se mettent en place et le premier Conseil interministériel du Tourisme  pour la présentation de la feuille de route s’est tenu le 26 juillet. Il était présidé par lé Premier Ministre Edouard Philippe et est composé de 17 ministres, preuve que le tourisme touche tous les secteurs de l’activité, celui qui arrive en tête de la liste est Gérard Collomb ministre de l’Intérieur. Preuve de l’importance accordée à la sécurité en matière de tourisme. Le Conseil comprend aussi six élus représentatifs des hauts lieux du tourisme national et des Régions et parmi eux, Philippe Augier. Un autre collège est constitué par 22 personnes représentatives des activités touristiques : du PDG d’Air France – KLM à celui du Plazza Athénée en passant par Pernod Richard et Atout France.

Les hauts faits touristiques de Philippe Augier

La nomination de Philippe Augier à ce Conseil lui va comme un gant car il est difficile de trouver quelqu’un de plus investi que lui sur le tourisme. Celle est, bien entendu, bénéfique à la Normandie car il est toujours bon d’avoir quelqu’un de la « famille » dans les instances du pouvoir.

On n’en finit pas d’énumérer les implications du maire de Deauville dans le tourisme, élu presque sans discontinuer depuis 2001 Président de France Congrès l’Association des Maires des grandes villes de congrès, membre aussi de l’Association des stations classées et communes touristiques. Membre du Conseil d’Administration d’Atout France…En 2016, à la demande du Président de la Région Normandie, Philippe Augier s’est investi dans la création de l’agence d’attractivité de la Normandie.

Le président Sarkozy lui avait confié en 2009 une mission de réflexion et de concertation pour définir la stratégie événementielle de la France qui s’est traduite par les candidatures à l’Euro 2016 et à la Ryder Cup 2016 et finalement la création du Comité France Evènement au sein d’Atout France. Bref avec Philippe Augier, la Normandie abrite le pape du tourisme.

Feuille de route : les grandes étapes mises au clair

Si les grandes lignes de la politique touristique avaient été données à Giverny, se situant largement dans celles tracées initialement par Laurent Fabius car en matière de tourisme les actions s’inscrivent dans la continuité, des repères précis sont donnés qu’apprécient les professionnels.

Réunion tous les six mois du Conseil Interministériel du Tourisme, présidée par le premier ministre, si celle du 26 juillet a apporté les premières mesures concrètes, celles du 19 janvier 2018 traitera d’investissements et simplification avec notamment le plan de rénovation massive des stations touristiques balnéaires et de montagne. Son financement passe par la recherche d’un lien avec le grand plan d’investissement de 50 milliards, et le déploiement du Fonds consolidé « France développement tourisme » créé en 2015 pour 5 ans et financé à hauteur de 1 milliard d’euros par la Caisse des Dépôts.

Réunion tous les six mois du Conseil de pilotage du Tourisme, présidée par le ministre de l’Europe et des affaires étrangères, la prochaine aura lieu le 10 octobre 201, qui traitera d’accueil, de connectivité, de financementde la promotion et sécurisation des sites. Soulignons que celle d’avril 2018, traitera de promotion internationale et de gouvernance territoriale prenant en considérl’ation l’interaction avec les régions pour la promotion internationale. Pour l’instant l’essentiel du financement du tourisme vient de collectivités locales et ce sera intéressant de voir quelle place leur est accordée. Quelle articulation entre Etat / Atout France / Région et collectivités locales ?

Conférence annuelle du tourisme qui réunit tous les professionnels, sorte d’états généraux de la profession, la prochaine aura lieu en décembre 2017.

Un programme : plein d’idées mais des poches vides

Le programme en 11 points reprend et développe nombre de mesures déjà mises en pratique.

Amélioration de l’accueil des touristes étrangers avec délivrance des visas en 48 heures dans 10 nouveaux pays et mise en place de stations de collecte des empreintes biométriques dans certains de ces pays. Réduction du temps d’attente à la police aux frontières dans les aéroports

Comme l’argent est rare les partenariats publics / privés vont bon train ainsi en va-t-il de l’entretien des autoroutes entre les aéroports franciliens et Paris, l’investissement dans les stations balnéaires et de montagne. Pour ces dernières un dispositif incitatif sera recherché pour permettre aux copropriétaires de rénover leurs résidences et de favoriser la montée en gamme. Et attention les copropriétés qui échoueraient à saisir cette opportunité et dont la carence d’action serait avérée pourraient faire l’objet d’une opération d’aménagement avec une déclaration d’utilité publique permettant d’engager la rénovation à la demande du maire de la commune concernée.  

La formation au menu : il s’agit d’augmenter nombre de contrats d’apprentissage dans le secteur, en concertation avec les professionnels, un accord d’engagement de développement de l’emploi et des compétences (EDEC) devrait être signé en 2018 avec une attention particulière au numérique. À ce stade une enveloppe de 600 000 à 800 000 euros est envisagée, dit le plan, mais on ne sait pas sur quel budget ils sont pris.

Mobilisation de l’expertise publique au profit des territoires avec l’aide des hauts fonctionnaires des corps d’inspection et des conseils généraux ministériels (CGEDD, CGAAER, CGEFI) pour accompagner les collectivités territoriales dans l’élaboration de projets de territoires en associant l’expertise d’ATOUT France.

Fluidification des opérations de détaxe, notamment dans les aéroports,

lancement à l’automne 2017 de la plate-forme « DATAtourisme » ce projet est lauréat du PIA

Signature d’une convention-cadre interministérielle visant à soutenir et promouvoir la filière du tourisme culturel en France au dernier trimestre 2017.

Tenue des deuxièmes Rencontres Nationales du Tourisme Outre-Mer

Ces rencontres se tiendront en marge de TOP Résa (principal salon de l’industrie du tourisme) le 25 septembre 2017. À cette occasion, sera mis en place un Conseil du Tourisme dans les Outremer, qui associera les décideurs politiques, les professionnels et les administrations concernés, y compris Atout France, pour animer la réflexion la feuille de route tourisme du Gouvernement sur les Outre-mer.

Pour accéder au document document du conseil interministériel cliquez ici

Philippe Augier