collectivités


NORMANDIE What else ?

Dernière mise à jour 26/06/2017

Finalement quoi d’autre que le mot NORMANDIE quand on veut promouvoir l’attractivité de la Région?

Les esprits chagrins diront que la montagne accouche d’une souris mais ce serait ne pas comprendre combien il est délicat de trouver la ligne de force d’un lieu et de découvrir qu’il n’y a rien à rajouter, surtout pas le moindre article. Autour de cette marque vont se construire nombre de stratégies et elle se déclinera en divers graphismes que ceux qui en feront la demande pourront obtenir. C’est très différent de vendre des épingles made in France ou de vendre des épingles de Normandie comme le président de Bohin pourra le faire désormais car il a déjà expérimenté l’attrait dont bénéficiaient ses produits quand il annonçait Outre-Atlantique qu’ils étaient fabriqués en Normandie.

Comme l’explique Hervé Morin : « aux Normands de s’approprier cette marque pour leur entreprise, leur laboratoire de recherche, leur commune ou intercommunalité… » Le président de l’intercommunalité de Granville a déjà passé commande.

Selon MMAP : « La typographie utilisée s’impose comme une image, à la fois conquérante et accueillante. Les formes sont dynamiques et épaisses, carrées et rondes : le R qui avance, le A chaumière normande, trapue et amicale. Les obliques rythment le logo en lui apportant un ancrage fort. »

Clairement affirmée et reconnaissable, cette identité est aussi ludique et modulable à l’infini, par un jeu de couleurs et de textures reflétant toute la richesse et la diversité du territoire. Mais aussi toute sa continuité et sa cohérence.

Le mot Normandie est connu dans le monde entier c’est un mot fort qui n’avait pas besoin qu’on lui adjoigne un autre mot, le rayonnement international du mot en fait une Région monde, au même titre que la Californie, et la marque a donc sa déclinaison anglaise NORMANDY.

Philippe Augier, Hervé Morin, Marie-Agnès Poussier Winsback
Quelques unes des déclinaisons de la marque

Collectivités. Point d’orgue du programme d’Hervé Morin, pour le développement de la Région, l’annonce de la naissance de l’agence de l’Attractivité a été faite vendredi 23 juin au Pôle International du cheval de Saint-Arnoult auprès de Deauville. Simultanément la marque a été lancée. L’opération s’est faite en grande pompe en présence d’un millier de personnes : élus, chefs d’entreprise, quatre nouveaux députés, responsables administratifs… Nombre d’entre eux font partie des « ambassadeurs » sur lesquels la Région s’appuie pour concocter sa politique d’image poursuivant le principe de co-construction cher au Président.

Cela fait un an que Philippe Augier, maire de Deauville potasse le sujet, il s’est adjoint les services de l’agence MMAP (en lien avec CoManaging, responsable du diagnostic territorial) pour trouver le slogan autour duquel se construiront les campagnes et les politiques d’attractivité.

La version anglaise

« La Normandie pour l’instant est surtout connue pour son passé, elle repose sur des valeurs mais ce n’est pas vers la nostalgie que nous allons mais vers l’avenir. Il importe d’employer le « nous » plutôt que le  « je » insiste Hervé Morin qui souhaite que : « chaque réussite ait des retombées collectives ».

La réussite de chacun est celle de la Normandie. Véhiculer une image positive est nécessaire à l’attractivité, pour dire « Venez y vivre, y travailler, y créer votre entreprise, consommer nos produits » ».

Dans la pratique l’agence d’attractivité sera basée au Havre dans les locaux de la CCI Seine Estuaire, elle emploiera 4 à 5 personnes et son directeur est Michaël Dodds. Ce pur produit britannique se veut celte  avec un père Anglais, une mère Irlandaise et un arrière-grand-père Gallois.  À 44 ans, en 2013, il a rejoint le CRT de Bretagne dont il s’est attaché à faire changer l’image, la faisant passer d’une économie de cueillette à une stratégie de conquête.

Philippe Augier qui a contribué à la mise sur pied de l’agence en sera le Président. Il s’agit d’une agence multi-missions qui va gérer la marque territoriale, effectuer un travail d'influence au niveau mondial, articuler les diverses démarches d'attractivité et de promotion de la Normandie. Elle interviendra aussi sur les synergies et l'animation du réseau des ambassadeurs normands (1500 actuellement), détectera et soutiendra les projets intéressants pour le territoire, accompagnera de grands événements normands, et enfin s'occupera de la création d'outils d'aide à la décision.

La marque Normandie