economie


Matmut confirme son soutien aux mini-entreprises qui vont s’étendre à toute la Normandie

Dernière mise à jour 14/06/2017
François Quettier et Max Duval - doc Matmut

Economie. L’association Entreprendre pour Apprendre que préside François Quettier favorise la création de mini-entreprises au sein des établissements scolaires afin de donner très tôt le goût et la compréhension de l’entreprise ce qui souvent se traduit par la création d’une entreprise à l’âge adulte.

La Matmut s’est impliquée depuis 2011 dans cette opération et Max Duval directeur du Groupe a renouvelé la convention avec l’association pour une durée de 3 ans.

Les six lauréats de l’année scolaire 2017 / 2016 accompagnés du directeur de l’EPA Benoît Gaillard ont présenté leurs produits et l’imagination ne manque pas !

- @gence Tourisme - Collège Emile Verhaeren – Bonsecours, vend un catalogue avec le circuit de deux visites dans Rouen (une à caractère historique, l’autre pour le street art) qui permet aussi d’avoir des réductions chez certains commerçants avec lesquels ils ont passé des accords.

- L'art du Pneu - Mission locale – Rouen transforme les vieux pneus en tables ou en paniers à chien.

- Atlas - Collège Fernand Léger – Le Petit-Quevilly, durant les cours de techno les jeunes ont fabriqué des porte-clés avec une imprimante 3 D.

- Bio'Cité - Collège Cours Saint Joseph-Notre Dame – Rouen : grâce à un accord avec un maraîcher de Gaillon, l’équipe commercialise des paniers de fruits et légumes.

- Coust'Fabrik - Collège Jean-Yves Cousteau – Caudebec-les-Elbeuf : avec des matériaux de récupération (carton, ferrailles) les jeunes ont fabriqué des petits objets de décoration.

- ImaJeans - Collège Guillaume-le-Conquérant – St Saëns : même démarche à partir de vieux jeans transformés en objets.

Des collaborateurs du Groupe Matmut accompagnent tout au long de l'année des élèves dans la création d'une mini-entreprise : rédaction des statuts, élection au Comité de Direction, suivi de l'activité… Cette démarche innovante rappelle à tous l'importance de "transmettre" et l'envie essentielle d'apprendre et d'entreprendre auprès des jeunes générations. Cette opération née en Haute-Normandie va désormais s’étendre aux établissements de Basse .Normandie.

Exposition des travaux des mini-entreprises dans le hall de la Matmut - doc Matmut