collectivités


La Seine-Maritime confirme son attachement à la province de Bam au Burkina Faso

Dernière mise à jour 09/06/2017
Patrick Teisseire, Pascal Martin et Djibrill Tall

Collectivités. Le Département de la Seine-Maritime poursuit depuis plus de 30 ans, dans le cadre de sa politique de coopération internationale, des relations d’amitié, de solidarité et de coopération  avec le Bam, l’une des 45 provinces du Burkina Faso. Une coopération avait été formalisée pour une première période de 2012 à 2016. En regard des résultats favorables et encourageants de cette coopération le Conseil départemental, sur la proposition de son président Pascal Martin (UDI) a décidé de poursuivre cette coopération pour la période 2017-2020. C’est le 8 juin à l’Hôtel du Département que Pascal Martin et M. Djibril Tall Président de la Communauté de Communes du Bam ont signé un protocole de coopération qui prolonge et actualise le protocole précédent arrivé à échéance.

Une Charte de coopération, signée en 2016, vise à donner un cadre d’intervention aux acteurs du Bam et de la Seine-Maritime impliqués, en définissant les valeurs et principes guidant l’action menée dans le cadre de cette coopération. Elle garantit la qualité des actions menées dans le respect des orientations prises par les collectivités de la Province du Bam. Le montant prévisionnel des engagements financiers est reconduit à enveloppe constante et s’élève à 1 000 000 d’euros pour la période 2017-2020.

Vivre l’Histoire ensemble

Le Département de la Seine-Maritime et la Bam poursuivent l’Histoire commune de la France et du Burkina Faso. Ancienne colonie française, la République de Haute-Volta accède à l’indépendance le 5 août 1960. Le Burkina Faso qui compte 19 600 000 habitants n’a pas accès à la mer. Il est entouré par le mali au Nord et à l’Ouest, par le Bénin au Sud-est, par le Togo et le Ghana au Sud et la Côte-d’Ivoire au Sud Ouest. La Communauté de Communes du Bam comprend 9 communes. Elle est l’une des 45 provinces du pays et compte 280 000 habitants.

Pour le Département, c’est une coopération naturelle et facile

« La Communauté de Communes du Bam a une culture administrative inspirée de la France pour des raisons historiques évidentes » précise Pascal Martin pour expliquer la facilité des relations et des pratiques communes. « Notre fonctionnement est simple et efficace. Un conseil consultatif réunit l’ensemble des acteurs associés. Une commission « coopération internationale » étudie les dossiers. Un comité de pilotage définit les orientations. Le département est aussi un ensemblier qui consulte et coopère avec une quinzaine d’associations départementales réunissant plus d’un millier de bénévoles pour agir et entreprendre des actions dans le même sens. » 

Patrick Teissere, Conseiller départemental délégué à l’animation des politiques départementales de relations européennes et de coopération internationale souligne « la signature de ce protocole est historique. Le Département veut la continuité en s’engageant dans ces coopérations. » Il annonce qu’un projet est en cours, avec l’Agence de l’eau, pour installer des arrivées d’eau dans les communes. Il signifie également la volonté du Département à personnaliser les actions entreprises en commun « le but est d’avancer ensemble dans la fraternité et l’amitié. Les actions que nous entreprenons doivent se construire sur une présence constante dans nos relations » ajoute-t-il et Pascal Martin de compléter « je me rendrai au Bam au mois de novembre prochain. »

La continuité d’actions pragmatiques et utiles à la population

Cette coopération d’une durée de 4 ans repose sur sept domaines d’intervention, l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, l’accompagnement institutionnel dans le fonctionnement de la Communauté de Communes et de la police municipale, le renforcement des services sociaux dans les domaines de l’éducation et de la santé, la maitrise environnementale de l’activité de l’exploitation aurifère, la préservation de l’environnement et de la biodiversité, le développement économique agricole et le formation professionnelle pour les femmes en particulier.

P.F.A.