tourisme & culture


L’attractivité au menu de Normandie Axe Seine

Dernière mise à jour 08/06/2017
Jean-François Bures le souhait de mettre ensemble public, privé, corps constitués pour dynamiser l'attractivité

Culture. Fête en Seine voilà un sujet tout à fait destiné aux indéfectibles défenseurs de l’axe Seine, que sont les membres de l’Association Normandie Axe Seine présidée par Steeve Kowalski. Autour d’un déjeuner convivial furent réunis Jacques Lélut et Philippe Violanti le premier est un plasticien et metteur en scène, le second a créé Acqua Viva Production un agence d’ingénierie de spectacles autour du thème de l’eau. Ce dernier s’est pris d’une passion pour l’eau, et souligne que : « comme à Rouen, souvent les villes se détournées de leur fleuve avec lequel il tente de les réconcilier ». Parmi une quarantaine de productions, le tandem est devenu le spécialiste du Festival de Loire à Orléans qui reçoit 650.000 personnes en 5 jours. Une solution vitaminée proposée par Paul F. Astolfi trésorier de l’association pour les prochaines éditions de Fête en Seine dont la première édition va se tenir les 23,24, et 25 juin.

Jacques Lélut plasticien et metteur en scène

Trouver l’évènement fédérateur

Tous en Seine, c’est bien ce que souhaite Jean-François Bures, conseiller municipal à Rouen, vice-président du Conseil Départemental, Président de Seine-Maritime attractivité et de surcroît candidat aux législatives dans 1ère circonscription. Son credo c’est d’abord : « que l’argent ne doit pas être le point de blocage qui freine l’action avant même qu’elle ne soit commencée » d’ailleurs les deux professionnels invités ont confirmé qu’on peut faire du buzz avec très peu de moyen. Il faut aussi que l’évènement se répète régulièrement : « sans doute l’Armada a-t-elle contribué à renouer le lien avec la Seine mais ce n’est que tous les 4 ans, et depuis des années Rouen cherche en vain l’évènement fédérateur avec une dimension festive et culturelle. »

Or le souvenir commun local et grand public c’est Jeanne d’Arc mais la ville n’en fait rien.

L’élu souligne  : « les Fêtes Jeanne d’Arc, se sont déroulées, le 27 mai dernier, en catimini.  Alors que Jeanne fait partie de l’histoire de notre ville autant que de notre récit national, la voici reléguée au rang de commémoration discrète : un rapide dépôt de gerbe au monument national, suivi d’une cérémonie confidentielle dans l’abbatiale Saint-Ouen. »

Il propose de : « réagir et de réinventer ces Fêtes Jeanne d’Arc pour les rendre populaires et mobilisatrices, à l’image des Fêtes Johanniques d’Orléans, qui attirent 100.000 personnes. »

Il importe de faire travailler ensemble Ville, Département, Métropole et privé et que cette task force (qu’il traduira finalement par Conseil de Circonscription pour éviter l’anglicisme pourtant plus éloquent). Il ajoute au groupe de travailles consulaires, les fédérations… « ensemble » comme le montre son geste sur la photo pour construire l’attractivité du 76.

Très en forme il suggère aussi la création d’un Seine Innopolis qui serait une pépinière des entreprises de la culture et des artistes.

Un déjeuner culturel

La culture est au menu de nombre des participants comme Etienne Lallemand, artiste peintre qui revient de Chine où il a été invité, René Réthoré directeur de la galerie Duchoze, Didier Vesse directeur des Foires d’Art contemporain – Art-up dont la prochaine édition se tiendra du 6 au 8 octobre 2017 au Parc des expositions de Rouen. Art’up  rassemble des galeries d’art contemporain et sa première édition a reçu 14.000 visiteurs, un début honorable pour un sujet parfois loin des préoccupations du grand public.

Philippe Violanti fondateur d'Acqua Viva Production et Paul F. Astolfi

Fête en Seine : extrait du programme

L’Association des Départements de l’Axe Seine (les Hauts-de-Seine, les Yvelines, le Val-d'Oise, l'Eure et la Seine-Maritime, membres fondateurs, et le Calvados)organise un grand événement festif sur 500 km, des portes de Paris jusqu’au littoral normand.

D’une ampleur inédite, associant de multiples partenaires locaux et s’adressant à tous les publics, cette première fête de la Seine est l’occasion de faire découvrir les richesses du fleuve et les liens qu’il tisse entre les territoires.

Plus de 100 animations culturelles, sportives, familiales, seront proposées sur 500 km. Parmi les temps forts :

La première édition du Carnaval d’Honfleur (parade, soirées, gala, musique, danses…),

- La Défense Jazz Festival (concerts gratuits avec notamment Boosty Collins),

- Croisières pour (re)découvrir la Seine,

- Loisirs nautiques : baptêmes et balades de voile, canoë, kayak et aviron (Sèvres, Poses,

Rouen, Jumièges…),

- Découverte des métiers du fleuve (lamaneurs, pilotes, remorqueurs, sauveteurs…),

- Randonnées et escalades sur les coteaux de la Seine,

- Visites animées du patrimoine et des parcs, jardins et Espaces Naturels Sensibles,

- Installations et créations artistiques : photos, danse, théâtre…

Retrouvez tout le programme sur www.fete-en-seine.fr