EDITORIAL


Paris-Rouen-Le Havre, une seule ville dont la Seine est la grande rue…

C’est aux confins de l’Ile-de-France et de la Normandie, à Gaillon dans l’Eure, qu’a été signé ce 12 janvier le programme de coopération interrégional Normandie-Ile de-France. Un lieu symbolique pour un engagement qui ne l’est pas moins. L’Ile de France a besoin de la Seine pour alimenter son insatiable ventre et les Normands sont nombreux à se ruer chaque matin, cahin-caha dans les trains poussifs, vers la capitale pourvoyeuse d’emplois. Sans compter qu’aux vacances les citadins viennent respirer l’air non pollué du large. Des dépendances réciproques qu’il s’agit de valoriser.

Ports, ferroviaire, fluvial, tourisme, approvisionnement des cantines parisiennes, développements industriels, demande de plus de décentralisation furent au menu de cette rencontre.

Un seul port

Pour Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France : « il n’y a de grande capitale sans port et celui de Paris c’est Le Havre ». L’idée n’est pas neuve, c’était l’annonce du gouvernement de Nicolas Sarkozy en 2009 dont elle était ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche quand Hervé Morin était ministre de la Défense. « Nous devons faire du Grand Paris une véritable métropole maritime (…) c’est pour moi plus qu’un grand projet, c’est non négociable, c’est capital au sens propre et au sens figuré pour la France », avait déclaré M. Sarkozy, rappelant le mot de Napoléon 1er  évoquant « Paris-Rouen-Le Havre, une seule ville dont la Seine est la grande rue ». A cela s’ajoute pour les deux présidents le désir que Le Havre, Rouen et Paris, ne soit qu’un seul port. C’était aussi la conception initiale d’Haropa dont la fusion n’a en quelque sorte jamais été achevée. Les responsables portuaires qui étaient là et que nous avons consultés restent de marbre sur ce dernier point : « c’est une décision politique, on fera ce qu’on nous dira ». Le projet va être remis sur le métier et Hervé Morin annonce le lancement d’une étude pour savoir s’il ne vaut pas mieux un seul port au lieu de 3.

Ferroviaire prioritaire

Dans les cinq grands thèmes que décline le président de la Normandie, outre le transport fluvial que nous venons d’évoquer on trouve au programme la filière agroalimentaire avec la mise sur pied de l’approvisionnement des cantines des lycées franciliens qui regroupent 500.000 élèves, pour leur faire consommer des produits locaux et Valérie Pécresse n’exclut pas de passer ensuite aux 800.000 collégiens puisque l’activité agricole s’est réduite comme une peau de chagrin en Ile-de-France.

Si les deux présidents sont d’accord sur l’importance à accorder au ferroviaire, on peut sentir des divergences : d’accord pour la rénovation de St Lazare, d’accord sur le fait que la rénovation des lignes existantes de Paris à Mantes-la-Jolie profite aux deux régions, des points restent en suspens comme la pleine acceptation de la ligne Serqueux-Gisors par l’Ile de France. La ligne Serqueux-Gisors selon la présidente amène des dégradations dans le Val d’Oise et si le projet est maintenu sa Région devra apporter des compensations aux habitants. Quant à la LNPN, on en reparlera à l’automne puisque le trajet n’est toujours pas définitif, puisque la Normandie finance actuellement l’étude du Y. Mais il est rappelé qu’il s’agit là d’un projet qui concerne les deux régions et il serait mieux que ce soient elles qui soient maîtres à bord plutôt qu’un comité gouvernemental.

Donner toute sa place à la décentralisation

Les deux présidents croient fermement que ce sont les territoires qui seront les moteurs de l’essor du pays dans un futur gouvernement qu’ils escomptent à leurs couleurs en mai. Aussi veulent-ils remettre à François Fillon un manifeste comme Hervé Morin l’avait déjà évoqué lors du précédent G6 : Nous avons pour projet de créer un manifeste des Présidents de Régions pour asseoir notre influence. Nous devons être entendus collectivement pour mener, après la loi NOTRe,  la nouvelle étape de décentralisation. Nous marcherons main dans la main, pour conduire des réformes uniques et ambitieuses, notamment ferroviaires et portuaires. Ce n'est qu'en travaillant conjointement que nous saurons attirer les crédits européens qui financeront ces projets audacieux. Imaginez la création d'un port unique et commun aux régions Normandie et Ile-de-France.

Pour Valérie Pécresse, la Vallée de la Seine est le symbole de la grande alternance que nous avons tous les deux engagée dans nos régions respectives. Je sais que nous partageons ce même désir de remettre les collectivités au cœur des processus de décision et de développement. Il est aussi la marque d’une ambition commune, d’une volonté de concrétiser les actes de décentralisation et de favoriser le développement de nos territoires.

Le Canal Seine Nord : en faire profiter aussi la Normandie

Si le Canal Seine Nord intéresse l’Ile de France, la liaison avec le Havre doit continuer à être développée. Les deux collectivités demandent la poursuite des études de MAGEO, le projet de mise au gabarit européen de l’Oise,  demandent à l’Union européenne de prendre pleinement sa part de responsabilité sur ce projet complémentaire au canal Seine Nord Europe dans le cadre de la liaison Seine Escaut.

Ginette Bléry

Suite... ...Réduire

ECONOMIE

La Région apporte plus de 3 millions d’euros dans le berceau de la filière logistique 13/01/2017 La Région apporte plus de 3 millions d’euros dans le berceau de la filière logistique
Economie. « Si vous l’avez…c’est qu’un camion vous l’a apporté » disait une publicité des transporteurs routiers il y a quelques années omettant de dire qu’en amont il y avait aussi des navires, des péniches, des trains et entre tout cela beaucoup de chariots de manutention…la logistique c’est tout ce monde et souvent bien plus qui régit notre vie quotidienne. Pour la Normandie, elle...
● Lire la suite...
Chères Lectrices, Chers Lecteurs, 11/01/2017 Chères Lectrices, Chers Lecteurs,
Vous êtes nombreux, lorsque vous me rencontrez, à me dire que vous avez plaisir et intérêt à lire normandiexxl, j’ai la faiblesse de croire que ce ne sont pas de simples paroles de politesse. Le site créé en 2013 s’est développé et OVH notre hébergeur annonce 27.783 visites et 112.264 pages vues. (Novembre 2016 derniers chiffres connus). Normandiexxl est une association et doit vivre des cotisations de ses...
● Lire la suite...

COLLECTIVITéS

8 millions d’euros pour l’aménagement urbain du cœur de l’agglomération havraise 16/01/2017 8 millions d’euros pour l’aménagement urbain du cœur de l’agglomération havraise
Collectivités. C’est le bon côté de l’Europe, celui par lequel elle distribue une manne qui permet aux régions de se développer via une structure nommée FEDER (Fonds européen de développement régional) dont le montant global alloué à la France s’élève à 15,5 milliards d’euros pour la période 2014 – 2020. La Normandie pour sa part reçoit 25 millions...
● Lire la suite...
Port Jérôme prépare son avenir en investissant dans la logistique avec le Groupe Panhard 13/01/2017 Port Jérôme prépare son avenir en investissant dans la logistique avec le Groupe Panhard
Collectivités. Qui dit Port Jérôme pense pétrole avec la raffinerie d’ExxonMobil d’une capacité de 226.000 barils/jour et Jean-Claude Weiss le Président de Seine Agglo qui dès 1971 était maire de Notre-Dame-de-Gravenchon commune sur laquelle est située Port Jérôme, connaît par cœur son territoire. Il sait que l’avenir n’est pas dans le pétrole et qu’il faut diversifier....
● Lire la suite...

EN VUE

Législatives 2017 : début d’esquisse d’un paysage agité 15/01/2017 Législatives 2017 : début d’esquisse d’un paysage agité
 En vue. Les Républicains ont tenu leur convention nationale samedi, présidée par Luc Chatel et un certain nombre de circonscriptions ont été affectées mais il reste encore bien des postes réservés et surtout, les Radicaux Valoisiens se considèrent mal traités et entendent le faire savoir, les UDI n’ont pas non plus lieu de se réjouir. Des discussions sont encore prévues dans les semaines qui viennent...
● Lire la suite...
Législatives 2017 – Orne : Bertrand Deniaud investi par Les Républicains 15/01/2017 Législatives 2017 – Orne : Bertrand Deniaud investi par Les Républicains
En vue. Bertrand Deniaud, vice-président du Conseil Régional a été investi sur la première circonscription (Alençon). Véronique Louwagie l’est sur la seconde (L'Aigle/Mortagne), et Jérôme Nury sur la troisième (Flers/Argentan). Ce dernier est le président des Républicains dans l’Orne, il lui revient de ravir le siège de député actuellement occupé par son voisin...
● Lire la suite...

IDéES

Chères Lectrices, Chers Lecteurs, 11/01/2017 Chères Lectrices, Chers Lecteurs,
Primaires Socialistes : premières réflexions, premières impressions 07/01/2017 Primaires Socialistes : premières réflexions, premières impressions
Idées. Dominique Gambier, universitaire, maire PS de Déville-lès-Rouen (Seine-Maritime) nous a transmis ses premières analyses de la primaire de la gauche que nous soumettons à votre réflexion. Les primaires de la gauche, d’une partie d’entre elle au moins, rentrent dans une phase active, qui sera courte puisque le premier tour est fixé au 22 janvier, et le  second tour au 29. Il reste 15 jours, et je voudrais faire ici...
● Lire la suite...

TOURISME & CULTURE

Quand Guillaume fait un tabac à Bayeux 13/01/2017 Quand Guillaume fait un tabac à Bayeux
Tourisme. Créé cette année pour marquer le 950e anniversaire de la bataille d’Hastings et du couronnement de Guillaume le Conquérant en Angleterre, le spectacle de projection dynamique intitulé « La Cathédrale de Guillaume » a séduit un public nombreux ! L’office de tourisme de Bayeux Intercom et son président Loïc Jamin font le point sur cette nouvelle animation événementielle aux...
● Lire la suite...
Humour à l’atelier ou comment passer un bon moment 04/01/2017 Humour à l’atelier ou comment passer un bon moment
Culture. L’Hôtel Dubocage de Bléville, au Havre, présente jusqu’au 6 mars 2017 une exposition de dessins humoristiques du XIXe siècle sur le thème de l’humour à l’atelier (comprendre l’atelier de peinture). Une sélection qui offre un moment de divertissement en même temps qu’une plongée historique dans une période qui ne subissait pas la bienpensance actuelle et où il était...
● Lire la suite...